On trouve toutes sortes de port bébé sur le net et dans les magasins aujourd'hui.

Il est parfois bien difficile de savoir quelle est la différence entre un "bon" et un "mauvais" porte bébé.
Voici donc quelques points importants pour être sur de faire le bon choix.

Un porte bébé se doit en premier lieu d'être confortable pour le bébé et son porteur. Pour cela, il doit répondre à plusieurs critères :

- le bébé doit être bien soutenu au niveau des fessiers et jusqu'aux genoux. Il faut éviter que le bébé ne repose que sur ses parties génitales, les jambes pendantes (Aïe ! Imaginez que l'on vous soulève par votre petite culotte pour aller en balade, ca ne doit vraiement pas être confortable).

- Le bébé doit être porté haut (au moins au dessus du nombril du porteur) et la zone de contact entre le porteut et le porté doit être la plus grande possible. Ainsi, le centre de gravité du bébé se rapproche de celui du porteur. S'il est porté trop bas ou trop en avant (avec de l'espace entre porteur et porté) le porteur aura très vite mal au dos, il ressentira des points de tiraillement. On voit tout de suite qu'un porte bébé est mal réglé : le porteur compense la mauvaise position du bébé en adoptant une position qui n'est pas naturelle.

- Le porte bébé doit offrir un soutien le plus large possible et doit prendre appui sur les os du porteur et non ses muscles. Si les pans du porte bébé prennent appui sur les muscles de vos épaules, c'est le mal de cou assuré au bout de 5 minutes. Vérifiez bien que vous avez la possibilité de positionner des pans bien larges sur les os des épaules et dans le haut du dos (ou au niveau du thorax si vous portez au dos). L'important n'est pas d'avoir un soutien en forme de croix et/ou rembourré, mais un soutien qui soit large et un peu épais pour répartir au maximum la charge sur le coprs.

- Le porte bébé doit être ajustable de toutes parts et à tout moment. Un porte bébé vraiment confortable doit épouser les contours du bébé et de son porteur pour que le confort et le soutien du bébé soient parfaits. Si vous ne pouvez plus régler votre porte bébé sans être obligé de le retirer, cela signifie que vous allez passer du temps à le pré-régler, et qu'ensuite vous ne pourrez pas l'ajuster en foction de la manière dont le bébé ou le porteur se positionnent. Vous aurez la sensation que le bébé n'est pas parfaitement maintenu. Si, au contraire, vous pouvez ajuster votre porte bébé à tout moment, vous pourrez donc le régler après avoir installé bébé pour qu'il s'adapte parfaitement à vos corps, et vous pourrez facilement changer la position de bébé s'il veut téter ou s'il s'est endormi. Vous changerz facilement de porteur sans craindre de passer du temps à re-régler le porte bébé.

Les porte bébés en tissu sont ceux qui répondent le mieux à ces exigences. Si la plupart des mamans du monde portent leurs bébés dans des pièces de tissus, quelques soient leurs dimensions, c'est parce que le tissu est parfaitement ajustable aux corps du porteur et du porté. Les porté bébés semi rigides ou préformés ne permettent pas cet ajustage fin, c'est pourquoi un bébé qui ne tient pas assis sera avachi sur sa colonne vertébrale et balloté au gré des mouvements. Sa nuque ne sera pas vraiment maintenue, et la tête du bébé viendra tour à tour tomber sur le porteur puis contre le porte bébé.

Certains porte bébés de type sac à dos peuvent être très confortable pour des bébés qui se tiennent assis.
A partir du moment où le bébé tient assis, il n'a plus besoin d'être soutenu au niveau de la nuque de manière très ajustée. Dès lors, les porte bébés sac à dos ou sac ventral peuvent convenir s'ils permettent de porter haut et de bien soutenir les fesses du bébé jusqu'aux genoux.

- Quelle qualité de tissu ?
Aux Etats Unis, les porte bébés de tissu se déclinent dans toutes les matières, du coton à la soie en passant par la polaire ou le polyester fin, stretch ou pas. En Europe, on a tendance à privilégier les matières naturelles. A savoir : les matières stretch sont confortables pour les tout petits mais se détendent quand le bébé pèse plus lourd.

- Et l'élasticité dans le biais ?
Toutes le personnes qui cousent vous le diront, tous les tissus sont extensibles dans le biais. C'est justement cette élasticité qui permet à tous les types de tissu de s'ajuster au corps. A savoir : certaines écharpes sont tissées avec des trames en diagonale. Ces techniques de tissage en jacquard ou en sergé croisé ne confèrent pas spécialement plus d'élasticité au tissu que les trames classiques. Le positionnement correct du tissu sur le porteur et le porté est bien plus déterminant pour le confort que le tissu en lui même.
Pensez bien que si vous vous offrez un hamac qu'il soit en simple coton ou en soie sauvage ne changera rien au fait que si vous vous installez mal, vous aurez bien du mal à vous endormir confortablement dedans...